par Pauline Anoupe

Mandataire Immobilier : définition, rôle et rémunération

Tout comme la profession de chasseur d’appartement, le métier de mandataire immobilier est en plein essor. Il consiste à assurer la vente d’un bien immobilier auprès d’un particulier. Cette profession s’exerce en tant qu’indépendant, pour le compte d’un agent immobilier titulaire d’une carte professionnelle.

Tout comme la profession de chasseur d’appartement, le métier de mandataire immobilier est en plein essor. Il consiste à assurer la vente d’un bien immobilier auprès d’un particulier. Cette profession s’exerce en tant qu’indépendant, pour le compte d’un agent immobilier titulaire d’une carte professionnelle.

Il est toutefois important de distinguer le mandataire, l’agent et le chasseur immobilier, qui sont trois professions différentes. Dans ce guide, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le métier de mandataire immobilier : en quoi il consiste, quelles sont ses missions, quelle est la rémunération et comment exercer ce métier.

 

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Le mandataire est un agent commercial indépendant. Son rôle est d’assurer la transaction d’un bien immobilier, en organisant toutes les étapes nécessaires à la vente. Parmi les missions du mandataire immobilier indépendant, on peut citer : la prise de contact avec le vendeur, la pose de la fameuse pancarte, la rédaction - et la publication - de l’annonce, les visites, etc.

Ces missions sont identiques à celle d’un agent immobilier. Aussi, le mandataire immobilier travaille toujours pour le compte d’un agent. Pour ce faire, il peut exercer auprès d’une agence ou au sein d’un réseau. Le mandataire ne dispose pas de carte professionnelle à son nom : il utilise la carte de l’agent qu’il représente.

 

Mandataire immobilier : définition de son statut

Étant indépendant, le mandataire immobilier travaille de manière autonome, et organise ses journées comme il le souhaite. Il est également libre de choisir le statut qui lui convient le mieux. Parmi les statuts de mandataire les plus classiques, citons :

  • La micro-entreprise, qui lui permet de gérer facilement sa fiscalité et de payer seulement 22 % de charges sociales sur son chiffre d’affaires. Elle est toutefois plafonnée à 70 000 € de chiffre d’affaires ;
  • La SASU ou l’EURL, qui implique davantage de charges mais permet d’être imposé sur ses bénéfices réels et n’implique pas de plafond de chiffre d’affaires.

 

Quelles différences entre le mandataire et le chasseur immobilier ?

Chasseur et mandataire immobilier sont deux professionnels différents, et ils peuvent être amenés à collaborer dans le cadre d’une vente.

Contrairement à l’agent et au mandataire, le chasseur immobilier travaille uniquement pour l’acheteur. Il n’a rien à vendre, et son rôle consiste à trouver le bien qui répond pleinement aux attentes de son client. Pour ce faire, il prospecte, fait marcher son réseau et contacte les agences. Afin de vérifier que le bien correspond aux attentes de son client, il prend le temps de réaliser une pré-visite seul. Dans ce contexte, il est souvent amené à travailler avec le mandataire immobilier.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le métier de chasseur immobilier ? N’hésitez pas à écouter l’interview d’Anaïs, chasseur immobilier à Paris chez Mon Chasseur Immo. Elle vous explique les raisons l’ayant poussée à se lancer dans l’aventure ainsi que les avantages qu’elle apprécie dans ce métier.

Quelles différences entre l’agent et le mandataire immobilier ?

Les métiers de mandataire et d’agent immobilier se ressemblent beaucoup. Ces deux professionnels servent d’intermédiaires entre le vendeur et l’acheteur d’un bien. Dans ce contexte, les missions du mandataire immobilier et de l’agent sont identiques. La seule différence entre ces deux métiers réside dans leur statut.

Ainsi, l’agent immobilier appartient à une profession très réglementée. Pour exercer, il doit obligatoirement souscrire une assurance spécifique et détenir une carte professionnelle. Les conditions d’obtention sont exigeantes.

Le mandataire immobilier indépendant ne possède pas de carte de transaction ni d’assurance, puisqu’il exerce sous la responsabilité d’un agent. De ce fait, le mandataire n’est jamais considéré comme un agent immobilier, mais comme un agent commercial. En outre, le mandataire immobilier ne dispose pas de sa vitrine ou de ses bureaux. Il exerce à son propre domicile ou dans les bureaux de l’agent avec lequel il s’associe.

Pour mieux comprendre les différences entre l’agent, le mandataire et le chasseur immobilier n’hésitez pas à consulter  notre article dédié !

 

Comment devenir mandataire immobilier indépendant ?

Afin d’exercer en tant que mandataire immobilier, il faut d’abord obtenir le statut d’agent commercial. En effet, s’il n’a pas besoin d’une carte professionnelle, le mandataire doit toutefois être inscrit au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). Cette inscription n’est qu’une formalité : il n’y a aucune condition spécifique à remplir.

Cependant, comme nous l’avons vu, le métier de mandataire s’exerce toujours auprès d’un agent immobilier. Pour pouvoir travailler, le mandataire doit donc se rapprocher d’un réseau, d’un groupe ou d’une agence.

Lorsqu’on souhaite devenir mandataire immobilier indépendant, aucune formation ou certification n’est nécessaire. Néanmoins, il est toujours préférable de se former pour exercer dans l’immobilier. Il en va de même pour le métier de chasseur immobilier. Mon Chasseur Immo permet à ses associés de se former gratuitement tout au long de leur carrière. Dans notre guide dédié, découvrez les 10 avantages de devenir chasseur immobilier.

 

Combien gagne un mandataire immobilier ?

La rémunération d’un mandataire immobilier indépendant dépend habituellement du nombre et de la valeur des transactions réalisées. Le plus souvent, ce professionnel perçoit des commissions calculées en pourcentage du montant de la vente : généralement entre 4 et 8 %. Ainsi, la rémunération totale du mandataire immobilier varie selon les mois, et fluctue selon de nombreux critères : son expérience professionnelle, sa compétence de vendeur ou encore sa zone de chalandise.

La rémunération du chasseur immobilier fonctionne sur le même principe : l’expert facture des honoraires en obtenant un pourcentage sur la valeur de la vente. Un mandataire immobilier et un chasseur d’appartement peuvent donc, tous deux, générer des revenus très confortables.

1er réseau de chasseurs immobiliers en France, Mon Chasseur Immo accompagne les professionnels dans leur projet. 

Devenez Chasseur Immobilier